comment
faire un film ?

Le site de référence de la vidéo amateur, entièrement gratuit !
Toutes les infos, conseils, et astuces pour faire un film de A à Z.

L'écriture en pratique dans Écriture de scénario

Attention, on ne le répètera jamais assez : un scénario n’est pas un roman ! Dans un scénario, il n’y a pas de recherche d'un quelconque style littéraire, c’est un simple outil de travail. Il faut donc rédiger les phrases de la manière la plus simple et claire possible, sans se soucier du style.

La notion de point de vue

Dans un scénario, la narration doit être principalement descriptive. La règle d’or pour l’écriture d’un scénario est d’utiliser le point de vue de la caméra (qui de ce fait sera celui du spectateur), et de ne décrire que ce qui sera effectivement à l’écran. Le point de vue est donc externe aux personnages, il est ainsi absolument interdit de décrire les pensées ou émotions de ceux-ci (contrairement à ce qu'on pourrait faire dans un roman). Par exemple, on n’écrira pas : « le héros est pressé car il est en retard », mais « le héros semble préoccupé, il marche à vive allure et regarde sans cesse sa montre ». Cette notion de point de vue est fondamentale ! Tout d'abord elle permet d'orienter votre écriture vers un langague visuel plutôt que écrit. En effet, certaines histoires ou idées se racontent bien avec des mots, mais il est parfois bien plus difficile de traduire ceci avec des images. Adopter dès le début le point de vue de la caméra permet d'éviter de se retrouver à se demander : "mais comment est-ce que je vais faire comprendre ceci au spectateur ?".

Par ailleurs, de manière pragmatique, ce style d'écriture permet de suggérer dès le scénario une certaine mise-en-scène :

La notion de scène

extrait de scénarioD'autre part, un scénario est découpé en une suite de scènes. Une scène est en quelque sorte l'équivalent d'un chapitre dans un roman. Le spectateur n'a en principe pas connaissance de l'existence des scènes, encore une fois il s'agit uniquement d'un outil de travail pour vous : le but est simplement de découper le film en différentes parties pour mieux s'organiser.

Pour savoir comment réaliser ce découpage, on utilise systématiquement la règle suivante : on passe à une nouvelle scène lors de tout changement de temps ou d’espace. Si par exemple l'action passe de la rue à une cafétéria, il s'agit d'une nouvelle scène. Si elle passe du jour à la nuit (tout en restant dans le même lieu), il s'agit d'une nouvelle scène. Ce découpage peut parfois s'avérer arbitraire surtout si l'action est continue, mais l'essentiel est de découper son film en sous-partie homogènes. Ceci sera notamment utile pour organiser le tournage : si l'on suit cette règle, une même scène se déroulera dans le même lieu donc avec le même décor, et à la même heure de la journée donc avec le même éclairage.

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez approfondir le sujet, voici un sélection de ressources pour en savoir plus :

Scénario du film le Fabuleux destin d'amélie Poulain

Scénario du film le Fabuleux destin d'amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet

Rien de mieux que d'apprendre par l'exemple ! Si vous souhaitez apprendre à écrire un scénario comme Jean-Pierre Jeunet, redécouvrir son chef-d'oeuvre par écrit est sans doute un très bon moyen.

En savoir plus →
Écrire un scénario pour le cinéma

Écrire un scénario pour le cinéma de Franck Haro

Un ouvrage de référence qui apporte toutes les notions théoriques de l'art dramatique, ainsi qu'une méthodologie très détaillée pour écrire votre scénario. 

En savoir plus →